Télétravail pour tous ? J'en doute ... (les limites du télétravail)

Publié le par Sigma_me

J'ai regardé par curiosité le reportage de Capital sur M6 sur le télétravail ce dimanche 06/01/2013 pour voir ce qu'ils en diraient. Si vous suivez mon blog depuis un moment vous savez que je suis une télétravailleuse, j'avais déjà fait plusieurs articles sur le télétravail : 
Les joies du télétravail (partie 1)
Les joies du télétravail (partie 2)
Mes pauses déjeuners

Je devais faire depuis longtemps un article sur les limites du télétravail, je pense que ce reportage est l'occasion de parler de ces freins au télétravail.

pcsurlit

#1 Le télétravail pour tous ? Impossible...

Pourquoi "impossible" me direz-vous ? Tout simplement parce que tout le monde n'a pas un caractère fait pour s'adapter au télétravail, et parce que malgré tout il faut certaines compétences personnelles. 

Le télétravail est assez exigeant il demande de la rigueur, de l'organisation et de l'autonomie, en entreprise on a souvent besoin de ces valeurs mais en télétravail c'est exacerbé par les tentations diverses qu'offrent la liberté relative du home office. Il faut garder une motivation sur la durée et fixer quelques règles personnelles de manière séparer l'activité professionnelle de la vie personnelle (bon ceux qui me connaissent, dont mon chef, savent que j'ai encore quelques progrès à faire sur ce point car le pro prend toujours le dessus sur le perso). 

J'aurai tendance également à faire un parallèle avec le fait d'être entrepreneur, tout le monde n'a pas l'âme d'un chef d'entreprise il en est de même pour le télétravail. Les caractères "hyper-sociables" qui ne peuvent se passer des bavardages autour de la machine à café et plus largement à l'échange social ne s'adapteront que difficilement à la solitude relative du travail à domicile. Le calme et le silence qui règne dans son lieu d'habitation n'a rien à voir avec l'agitation de bureaux, certains recherchent cette sérénité (j'en fais partie) mais d'autres ne pourront pas supporter cet isolement. Même s'il ne faut pas l'oublier le télétravail ne signifie pas que l'on est isolé des échanges avec d'autres collaborateurs, mais ces échanges se feront via différents moyens de communication (skype, téléphone, mail ou autre messagerie instantannée) et non en face à face. On perd par contre les échanges informels, les petites sorties entre collègues pour déjeuner ou féter un anniversaire/un départ, on est un peu moins dans l'esprit groupe que peuvent avoir les salariés travaillant dans les bureaux.

Autre trait de caractère qui me semble utile c'est d'être débrouillard, connaître suffisamment les outils informatiques pour pouvoir solutionner la moindre petite panne qui viendrait perturber la journée, savoir réagir quand on voit qu'une coupure de connexion internet va durer bref savoir se débrouiller pour rester opérationnel un maximum de temps et pouvoir gérer un minimum ces aléas.

#2 Le lieu du télétravail 

Pour télé-travailler dans de bonnes conditions il faut un environnement propice. Il faut dans son logement avoir un espace de préférence dédié au travail pour y organiser son bureau. Vous vous imaginez télé-travailler 8h/jour dans une chambre de bonne de 12m² à Paris entre le lit et la plaque de cuisson ? Même si certains étudiants y arrivent cela n'est quand même pas un cadre propice dans ces cas là les bureaux de l'entreprise seront sûrement plus accueillant. L'avantage que l'on doit retrouver dans le télétravail c'est de se retrouver dans un environnement agréable, si le logement se révèle pire que les bureaux, où est l'intérêt ?

Maintenant une autre opportunité qui commence à se développer en France, et qui a été abordé dans le reportage de M6, c'est les centres pour travailleurs itinérants ou centre de coworking. Cela limite l'effet d'isolement mais cela a un coût.

#3 Le métier & l'encadrement :

C'est une évidence tous les métiers ne peuvent pas se faire en télétravail, même si de plus en plus d'outils informatiques permettent d'exporter le bureau à l'extérieur de l'entreprise, il reste énormément de métiers qui ne pourront jamais en profiter. Maintenant que se passe-t-il quand son métier peut se pratiquer ailleurs que dans un bureau / open space ? Par exemple 90% des métiers liés au web ...

Encore une fois le reportage a mis le doigt sur le principal frein des entreprises à opter pour le télétravail pour leurs salariés, c'est la confiance des équipes managériales sur le travail de l'employé. Alors que de nombreuses études prouvent que les télétravailleurs sont plus performants / productifs, il y a toujours cette crainte de l'encadrement de ne pas pouvoir maîtriser le collaborateur si on ne peut pas lui sauter à la gorge ou le harceler à son poste de travail. Alors c'est sur le manager perd une certaine part de contrôle de son employé, est-ce qu'il joue à Farmville quand il est à la maison ? Peut-être, mais n'est-ce pas aussi parfois le cas en entreprise ? (oui on a tous connu des collègues sachant très bien camouflé leurs activités personnelles au sein même du bureau au nez et à la barbe du "chef")

Donc j'invite les équipes du management à réfléchir à ceci : si je donne des tâches à réaliser à mon employé et qu'il se charge de celles-ci dans les délais impartis et avec la qualité attendue, qu'est-ce que cela change qu'il ait profité de 5 minutes à la maison pour mettre son lave-linge en route ? Ne faudrait-il pas juste raisonner en "résultat" / "atteinte des objectifs" plutôt que de se demander s'il a regardé la télé, promené le chien ou bossé tout nu ?

Petit à petit je m'approche des 3 années de télétravail, mon chef se trouve à environ 800km de moi, cela n'empêche en rien nos échanges quasi quotidien sur les tâches à réaliser en mettant en place des points téléphoniques (enfin skype) et des outils de suivi en ligne. On travaille en parfaite harmonie et en toute confiance, pas besoin d'être fliquer pour avancer correctement sur le travail. Du coup l'ambiance au sein de l'équipe est bonne, on est content de se retrouver une fois par mois pour des rencontres physiques, tout va bien dans le meilleur des mondes pour la télétravailleuse que je suis ...et peu importe si je travaille en pyjama ou pas ;)

 

Il y a encore pleins de points que l'on pourrait aborder sur les avantages et limites du télétravail mais le tout est de trouver un équilibre entre le salarié télétravailleur et l'entreprise, chaque activité et chaque personne ayant des besoins différents. Le télétravail peut réduire des coûts pour l'entreprise et augmenter la productivité, et pour le salarié moins de stress généré par des locaux et des trajets souvent mal adaptés. Tant que tout le monde est gagnant pourquoi ne pas l'envisager ?    

Publié dans Vie de Geek

Commenter cet article

Equipe assistants virtuels 22/12/2014 15:53

le télétravail n'a aucune limite car de nombreux avantages pour les salariés que les entreprises.