L'indémodable excuse du bug informatique ... dédicace à la BNP

Publié le par Sigma_me

Aujourd'hui je suis d'humeur taquine, je vais en profiter pour râler un coup l'air de rien en écrivant ce billet. Bah oui me direz-vous "quel lien entre un bug informatique et la dédicace à une banque ?", pour répondre à ça je vais vous raconter l'histoire du vilain petit bug informatique

la-bnp-ma-tuer.png

Il était une fois une époque dont les geeks et informaticiens (et en général les + de 25ans) se souviennent encore, un moment terrifiant de l'histoire où l'informatique aurait pu créer l'apocalypse du monde actuel, je parle bien sur de l'époque du bug de l'an 2000. Ce fameux bug qui, un peu à l'image de la grippe A H1N1, a fait trembler dans les chaumières et dépenser des millions pour un impact réel finalement limité. Alors non je ne repars pas dans un article sur la nostalgie de la bonne époque des années 99 - 2000 mais je fais un petit parallèle histoire de montrer que l'excuse du bug informatique est intemporelle.  Plus de 10ans plus tard on recommence le "il était une fois" à une échelle plus petite mais tout aussi agaçante.

Il était donc une fois ... un jeune couple ayant besoin d'un prêt pour acheter son royaume. Après avoir comparé de nombreuses offres, le couple cède aux charmes de la proposition (non-indécente) de la BNP et de son charmant directeur d'agence. Tout semblait bien s'annoncer pour les 25ans à venir, mais c'était sans compter sur l'intervention d'un traître de bug informatique venu gâcher le bon fonctionnement de tout ça. Ce perturbateur passant outre la vigilance de la banque est venu prélever et créditer des sommes farfelues sur l'historique du prêt, ce fût les premiers signes avant-coureurs d'autres surprises car le grain sable venu enrayer la machine va bientôt se transformer en bac à sable complet.

Le gentil couple commence alors à alerter la banque de ces mouvements étranges et à enchaîner mails, appels et courriers à la banque avec une diplomatie parfaite et beaucoup de patience (peut-être trop finalement !!). En conséquence une enquête est alors ouverte par la monstrueuse machine de guerre que représente une banque telle que la BNP. Et il y a maintenant 1 an le grain de sable a muté, ce vicieux petit bug informatique est devenu sable mouvant, après des mouvements étranges sur l'historique du prêt, c'est maintenant carrément le prélèvement mensuel, qui du jour au lendemain a changé de montant, et hop + 100€ tous les mois ni vu ni pris ... ou pas !!

Si le charmant couple avait souhaité un prêt à géométrie variable, ils auraient très certainement opté pour un taux variable, voyons mes amis de la banque cela ne se fait pas de changer les choses sans prévenir surtout "en plus" ("en moins" encore c'est plus supportable psychologiquement parlant).

Et voilà le couple entraîné dans la spirale des RDV avec les représentants de la banque, les courriers sans réponse pendant 6 mois, les relances multiples... Par moment, quelques espoirs reviennent le couple est averti que son dossier est remonté au siège de Paris (waouuuuh quel honneur pour ce couple !!), ils ont même un rendez-vous avec des directeurs de la région où ils résident qui promettent enfin une résolution du bug ayant perturbé tout ça dans les prochaines semaines... "Super enfin !!" ... Ils ont juste oublié de mentionner si le nombre de semaines se comptait en dizaine ou centaine. Déjà 13 semaines de passées, à se demander si au bout de 39 semaines ils accoucheront d'une résolution du bug informatique ... ou pas !!

Comme pour soulager le gentil couple la banque les rassure, ils ne sont pas les seuls touchés, une dizaine de prêt du même type est concerné par ce même bordel ... euh bug ! 

Alors maintenant passons au concept "livre dont vous êtes le héros", chers lecteurs vous avez le choix : 

- Choix n°1 : aidez le gentil couple a avoir son happy end en faisant tourner cet article (tweeter, liker sur facebook ou même un petit commentaire gentil ici) pour tenter de réveiller avec eux la belle au bois dormant qui doit tuer le monstrueux bug informatique. 

- Choix n°2 : ne rien faire et attendre la suite des rebondissements de l'aventure sans happy end prévue avant quelques années de galères ...  

Merci de votre attention ... et rendez-vous au prochain épisode ;) 

 

p.s à destination de la BNP Paribas : cet article va probablement marquer le début des hostilités ....le gentil couple en a marre d'être gentil et patient ... maintenant ça va chiiiiiiiiiierrrrrrrrrrrrrrrrrr !! 

 

Publié dans Vie de Geek

Commenter cet article

anne 13/06/2011 13:24


scandaleux et inadmissible , quand est-ce que la BNP va embaucher du personnel competent ?


Sigma_me 14/06/2011 10:41



Merci pour le soutien :)