Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Travaux et poussière de platre

Publié le par Sigma_me

Une information pratique que je voulais partager avec ceux qui cherchent désespérement la réponse sur Google, parce que je l'ai moi-même cherché. C'est la réponse à la question "comment nettoyer la poussière de plâtre ?", car ceux qui font des travaux savent que c'est "THE" corvée. 

vinaigre_blanc.jpg

Une chose est sure n'essayez pas d'aspirer cette poussière avec votre aspirateur ménager, car vous le tueriez à tous les coups (à moins que vous vouliez changer d'aspirateur cf cet article ). Certains aspirateurs de travaux disposeront de filtres qui pourront leur permettre de résister à cette poussière, mais allez-vous vraiment acheter un appareil spécifique pour votre période de travaux ? Tout dépend de votre projet...    

Dans tous les cas il faut retirer le plus gros, soit avec un aspirateur adapté, soit à l'ancienne (mais munissez-vous d'un masque et faites-ça en douceur si vous ne voulez pas étaler la poussière plus que la balayer). Pour ceux qui auront vu leur carrelage blanchi par cette poussière, la solution c'est de passer et repasser la serpillère. Mais je déconseille l'usage de produits d'entretien du commerce genre "Mr Propre", "Saint Marc" & co, je n'ai rien contre eux en temps normal mais pour les travaux je les trouve moins performant. 

Le plus efficace pour éliminer ces traces de poussières de plâtre c'est de l'eau tiède et du vinaigre blanc (vinaigre d'alcool), si l'odeur ne vous plait pas ajoutez quelques goutes d'huiles essentielles (pour parfumer). Pour le dosage je fais la même chose que pour un produit nettoyant classique. Il faut par contre penser à changer l'eau plus régulièrement que d'habitude, pour éviter de laisser des traces. En tout cas c'est une solution relativement économique et le vinaigre blanc a de nombreuses applications (anti-calcaire surtout), toujours bon d'en avoir chez soi.

En tout cas en 1 lavage de sol au vinaigre blanc j'ai retrouvé mon carrelage avec sa couleur d'origine (au moins à 90%), il m'aurait fallu probablement 3 lavages avec des lingettes serpillère ou des nettoyants de marque.

Publié dans Vie de Geek

Voir les commentaires

Ouvrir un livret d'épargne en 2 minutes ...

Publié le par Sigma_me

Pour beaucoup ouvrir un compte épargne (livret A, LDD ou autre) nécessite de prendre RDV avec son banquier, de se déplacer là-bas et d'attendre.... Moi hier j'ai ouvert un LDD en moins de 2 minutes sans bouger de ma chaise. Alors oui ces épargnes ne sont pas très intéressantes mais ce n'est pas l'objet de l'article. 

ing boursorama banque en ligne

Depuis quelques mois j'ai ouvert des comptes en banque aussi bien chez Boursorama que chez ING Direct, j'ai donc eu l'occasion d'ouvrir aussi des épargnes complémentaires sur ces banques. Et encore hier j'ai ouvert un LDD pour stocker un peu d'argent dormant et j'ai été surprise par la rapidité et la facilité pour le faire sur Boursorama. 

En quelques clics et vérifications de données personnelles, c'était fait... deux pages à vérifier et renseigner et un clic final pour verser l'argent et débuter ce compte. Bon ceci est rapide si on est déjà client dans ces banques, mais l'inscription à une banque en ligne est assez facile il suffit bien souvent de compléter un formulaire et de justifier de son identité via des scans ou photocopies envoyées par courrier et d'attendre les courriers envoyant votre CB et les codes d'accès. J'avoue qu'avec un délai d'environ 2 semaines, une banque en dure sera peut-être plus rapide (si vous n'avez pas à attendre un RDV).

Si les banques en ligne vous intéressent, j'avais fait un article sur le sujet ici : http://sigma-me.over-blog.com/article-la-banque-et-les-geeks-116359482.html

Et si vous avez des questions, laissez-moi vos commentaires. 

Publié dans Vie de Geek

Voir les commentaires

Tout le monde se fait piéger par legorafi & co

Publié le par Sigma_me

Alors j'entends déjà certains dire "non moi jamais", mais souvent la première fois où on a vu ou lu un article d'un de ces sites sur le mur Facebook d'un ami ou Twitter, on a douté avant, bien sur, de découvrir le pot aux roses. Mais certains lisent encore le titre et l'article et ne cherchent pas plus loin pour savoir qui est la source de l'information. En conséquence on assiste souvent à une rediffusion de l'info avec des commentaires incitant à ne pas faire attention à la source... C'est la naissance de buzz ou de situations cocasses sur le net.

legorafi.jpg

En France et en Belgique, certains médias ont rediffusé de fausses informations issues de ces sites parodiant la réalité. Une grande majorité des articles sont vraiment trop tirés par les cheveux pour être crédible, mais souvent ceux concernant des décisions du gouvernement ont un succès rapide. Je ne sais pas ce qu'il faut en tirer comme conclusion, mais j'ai bien l'impression que beaucoup pensent que le gouvernement est une grande blague et que les sites parodiques sont finalement surement plus proches de la réalité que les médias traditionnels. Enfin c'est une analyse comme une autre... ;-)

Bref je pense à certains de mes contacts Facebook qui se font piéger (plus ou moins régulièrement), mais aussi à certains comptes officiels sur Twitter qui reprennent par erreur les news de Le Gorafi, ne vous indignez pas, ce n'est pas la réalité. Et à ceux qui relaient les articles pour l'humour noir, faites attention à prévenir du second / troisième / dixième degré de ceux-ci car vous pourriez piéger des contacts qui ne vous le pardonneraient pas. 

Pour le fun : http://www.legorafi.fr/

Mais aussi : http://www.bilboquet-magazine.fr/

Si vous en connaissez d'autres n'hésitez pas à me les laisser en commentaire. 

Bref moralité de l'histoire, si vous lisez une information sur le net ne vous limitez pas à celle-ci (ou pire à liker une news dont vous n'aurez lu que le titre et le résumé), ouvrez les yeux et demandez-vous "qui me fournit cette information ?". En fait bien souvent ceux qui vont relayer ces news par erreur, sont aussi ceux qui croient aux chaînes de mail (ou chaînes Facebook) et qui se font avoir par le phising... apprenez de vos erreurs et ne vous faites plus avoir bêtement. 

Publié dans Web - Web 2.0

Voir les commentaires

Crash d’un PC : quid de la récupération de données ?

Publié le par Sigma_me

La fiabilité des disques durs a toujours généré une problématique liée à la récupération des données contenues sur ceux-ci lorsqu’ils ne fonctionnent plus. Je pense qu'on a été nombreux à titre personnel à être exposé à la perte de données. Bien sûr quand cela intervient sur notre PC perso, on perd essentiellement des souvenirs (des photos, des messages...). Cette disparition d'un pan de notre histoire virtuelle/réelle est souvent un gros pincement au cœur (si ce n'est plus), mais on peut malgré tout dépasser cette situation sans trop de dommages ou alors envoyer son disque dur à une société pour essayer d’en récupérer le contenu.

dead_dd.jpg

On regrettera souvent par contre d’avoir fait confiance à un disque dur externe parfois peu fiable ou à des supports DVD/CD qui ne durent pas autant qu’on pourrait le penser. Pourtant, des solutions de stockage en cloud (contenu virtualisé) sont maintenant disponibles, mais encore peu utilisées.

Mais que se passe-t-il lorsque cette situation arrive quand on est entrepreneur ou profession libérale ?

Les grosses entreprises ont souvent des infrastructures entières dédiées au stockage des données. En cas de problèmes d'un serveur, d'un disque dur ou d'un vol de PC, la récupération des données peut généralement se faire dans la journée ou un peu plus en fonction de la quantité de données concernées.

La situation est souvent plus compliquée dans le cadre de petites entreprises, de professions libérales ou encore avec les auto-entrepreneurs. Bien souvent ils ne sont pas accompagnés sur les questions informatiques et essayent de gérer au mieux leurs besoins « comme à la maison », ne faisant appel à un technicien qu’en cas de gros problèmes. Le crash d’un PC et la perte de toutes les données relatives à leur business va souvent générer un vent de panique et peu même détruire une activité professionnelle sans prévenir.

Et même quand on a la double casquette de « geek » et d’entrepreneur (un peu comme moi), on peut se retrouver confronté à ce problème. Peu importe son activité, il faut prévoir plusieurs solutions de sauvegarde, un disque dur externe n’est qu’un des éléments pouvant éviter de tout perdre (en fonction des situations), l’hébergement sur des serveurs distants (cloud) semble maintenant la solution complémentaire pour tous.

Dans tous les cas que vos données soient stockées sur des bandes (DAT), des disques durs, un serveur distant, il faut s’assurer d’avoir accès à ces sauvegardes car aucun système n’est infaillible. Quand la survie d’un business repose sur la récupération des données informatiques de l’entreprise suite à un crash, un vol ou une erreur humaine, il faut s’y intéresser. Et si vous avez besoin de plus d’informations, vous pouvez aller par exemple sur le site http://www.ironmountain.fr/

 

 

 

lien sponso

Publié dans Vie de Geek

Voir les commentaires